8 commentaires sur “LES CITROUILLES EN FÊTE

  1. Mais ce sont de vraies artistes, chez nous cette fête ne semble pas avoir beaucoup d’adeptes, quelques enfants passent pour demander des bonbons
    Bonne journée Pierrette et bisous

    J’aime

  2. Bonjour Pierrette
    C’est avec un sérieux qui ne s’est pas démenti devant la photographe que tes petites filles ont continué leur travail d’artiste. Mais si elles les creusent, que deviendront ces beaux dessins ? Enlèvent elles la partie noire avant d’éclairer l’ensemble.
    J’ai appris ce matin la différence entre le potiron et la courge. Le potiron n’a guère de valeur nutritive, et il servait autrefois à procurer aux vaches un peu de liquide quand elles mangeaient du foin en hiver. Mais les hommes n’en mangeaient pas. La guerre et les privations ont fait que comme le rutabaga, on a mangé ce qu’il y avait.
    Le pédoncule du potiron est cylindrique, alors que celui des courges est étoilé, voire carré. (facile à retenir : rond pour potiron, Karré pour Kourge) La courge est nettement plus sucrée, depuis les courges muscades aux « butternotte » d’Alsace.
    En Provence, on reste fidèle aux santons, à la crêche, à la pastorale et cette nouvelle tradition n’a pas réussi à ce faire une place dans ………….la nuit.
    Bises du grillon

    J’aime

  3. Ici c’est une fête qui n’a pas trouvé sa place
    Beau travail de tes petites filles
    elles ne seront pas en retard
    bises à vous deux qui dormez encore à l’heure où j’écris Brigitte

    J’aime

  4. Coucou les cousins !
    Que c’est joli ce qu’on fait des z’amours de petites-filles .
    Eh ! oui bientôt Halooween le temps passe vite depuis la bloguinade , ouie ! ouie ! ouie !
    Gros bizoux les cousins de la part d’autres cousins , Françoise!

    J’aime

  5. Voilà une fête que l’on essaie d’implanter en France mais qui ne prend guère. Il faut dire qu’elle tombe à la Toussaint, cela ne peut pas « coller »
    Bises
    Geneviève

    J’aime

Les commentaires sont fermés.